© 2014 Juliette Benoit

November 3, 2016

September 27, 2016

June 14, 2016

Please reload

Recent Posts

ALERTE SUR L'EDUCATION SEXUELLE DE NOS ENFANTS

June 15, 2017

1/10
Please reload

Featured Posts

Les hommes, ces « beaufs »…enfin, certains…

February 3, 2015

 

 

Et voilà, cela fait un certain nombre de mois, voire d’années que nous formons ce couple. L’amour bien que moins intense qu’au début est toujours là, mais le désir est quelque peu en berne.

« Pourtant j’ai tout pour être heureuse ! Nous avons de beaux enfants, une belle maison, je l’aime, mais… » Voilà ce que j’entends régulièrement dans le secret de mon cabinet. Nous le savons tous et sans en faire une généralité, les femmes ont besoin d’admirer leur partenaire, de le respecter, d’en être fière même si ce n’est pas George Clooney ou Jean Dujardin (soyons un peu chauvins tout de même) pour le désirer.

 

Nous allons régulièrement chez le coiffeur, l’esthéticienne, la manucure,… Nous nous maquillons, nous nous habillons joliment (enfin, on espère). Nous prenons soin de nous en fonction de notre budget (ou pas) et pour plaire à notre conjoint ou peut-être à notre voisin. Peut-être aussi avec l’idée sournoise que si nous le faisons et que cela lui plaît, il en fera autant !

 

Quelle supercherie mesdames ! L’homme, s’il est fier d’avoir une femme apprêtée à son bras ne fera pas pour autant les mêmes sacrifices que nous ! Vous n’êtes pas d’accord messieurs, alors allez vous faire épiler le maillot à la cire et nous en reparlerons.

S’il a du ventre nous entendrons : « c’est normal j’ai 40 ans. »

S’il a du poil dans le dos : « Normal je suis un homme ! »  

S’il pète au lit : « Tu devrais essayer chérie, depuis le temps qu’on se connait, lâche-toi! »

Et alors quand il rote : « Ça fait du bien par ou ça passe »

 

 

Nous avons toutes entendu ce genre d’ineptie à la suite d’une remarque que nous avons pu faire à l’homme de notre vie. De notre vie, car ce genre de comportement arrive rarement la première nuit ou même les premiers mois. Cela s’installe généralement sournoisement avec les mois et les années et notre chère libido s’en trouve sérieusement écornée. Au grand étonnement de ces messieurs !

 

Nous avons besoin de rêver, d’admirer l’homme qui partage notre vie ou notre lit ! Comment voulez-vous, messieurs, que nous ayons envie de faire l’amour avec vous si vous ne faites pas rêver avec vos chaussettes trouées, votre barbe pas rasée et vos bruitages intempestifs (bien entendu cette liste n’est pas exhaustive).

Alors prenez soin de vous, apprêtez-vous, soyez classe en toutes circonstances, comportez-vous en gentleman avec nous et à défaut de vous ouvrir les portes du paradis, nous vous ouvrirons nos cuisses !

 

                                                                                                 Petit hommage à Cabu, en passant.

 

 

 

Please reload

Follow Us
Please reload

Search By Tags
Please reload

Archive