© 2014 Juliette Benoit

November 3, 2016

September 27, 2016

June 14, 2016

Please reload

Recent Posts

ALERTE SUR L'EDUCATION SEXUELLE DE NOS ENFANTS

June 15, 2017

1/10
Please reload

Featured Posts

Comment parler sexe à sa/son partenaire ? Ou comment lui dire que c’était nul cette nuit ?

January 20, 2015

 

 

 

Le premier élément à ne pas oublier est que vous parlez à une personne que vous aimez. Enfin, normalement. Ou en tout cas à une personne que vous appréciez. L’objectif n’est donc pas de la blesser, mais d’ouvrir un dialogue afin d’améliorer la qualité de vos ébats sexuels.

 

 

 

Exprimer à la première personne ce qui est inconfortable, désagréable au moment où ça se passe ou peu de temps après. Ex. : « J’ai eu mal dans telle ou telle position/circonstance ».

Vous pensez bien que ce n’était certainement pas l’intention première de votre partenaire de vous faire mal (ou alors il est sado est là, c’est une autre histoire). Utiliser la première personne ne renvoie pas de reproche à votre partenaire, mais ce que vous ressentez vous, dans ces circonstances.

 

Parler de manière positive est incontournable. Ex. : « J’ai aimé quand tu as fait ça… ». Il comprendra que ce dont vous ne parlez pas, est moins ou n’est pas agréable pour vous.

Ne pas dire le négatif. Ex. : " C’était nul ce soir".

Votre partenaire n’était pas en forme ce jour-là, ou a voulu essayer une nouvelle position, un nouveau contexte… et c’était nul ! Comment lui dire en positivant ? Essayez d’utiliser le Je « magique ». Qui va renvoyer votre ressenti, plutôt que sa performance. Et puis oui, cela peut arriver.

 

 

Si c’est agréable, le dire ou si l’on n’ose pas parler, l’exprimer au moment où cela se passe par des « oui, encore » et tout ce que vous permet votre tempérament. Votre partenaire saura que cela vous plaît et qu’il pourra recommencer. Surtout si cela lui plaît aussi !

Enfin bref, n’oubliez pas que votre partenaire n’est pas une machine et vous non plus. De plus les ressentis peuvent être différents selon l’humeur, l’envie, la fatigue, le stress… et selon les personnes. Ce qui est bon pour l’un ne l’est pas forcément pour l’autre.

 

Pour une belle rencontre sexuelle, parlez, partagez, ressentez, soyez imaginatif et vous verrez que le plaisir, voire l’orgasme, sera au rendez-vous.

 

A lire :

Mais tu ne m'avais jamais dit ça ! : La communication intime dans le couple

de Serge Vidal-Graf et Carolle Vidal-Graf

 

Please reload

Follow Us
Please reload

Search By Tags
Please reload

Archive
  • Facebook Basic Square